image-10

Quelle voiture électrique mine des cryptomonnaies en stationnement ?

Partager!

Le fabricant canadien de véhicules électriques légers Daymak a annoncé une prochaine voiture électrique capable de miner diverses cryptomonnaies lorsqu’elle est en charge ou garée. Les cryptomonnaies concernées sont généralement les bitcoins (BTC), les éthers (ETH) et des dogecoins (DOGE).

La Daymak Spiritus n’est autre que la première voiture électrique qui peut miner des cryptomonnaies. Elle est équipée d’une solution de cryptomining appelée Nebula. Ce dernier peut générer des actifs numériques lorsqu’elle ne roule pas.

La VE qui mine de cryptomonnaies

De nos jours, les cryptomonnaies peuvent maintenant être converties en devise. Toutefois, l’extraction est plus ou moins assez difficile. En effet, il nécessite de l’énergie, des ordinateurs, qui doivent être surveillés, le bon logiciel, le pool, les portefeuilles, la conversion, les transferts, etc.

Vers le début de l’année 2021, Daymak, qui est un constructeur de voitures électriques basé au Canada, a levé le voile sur un prototype de véhicule électrique baptisé sous le nom de Daymak Spiritus. Suite à une campagne de crowdfunding, l’entreprise canadienne s’est orientée vers la conception d’une voiture moderne ayant un concept-car convaincant. Il est doté de trois roues.

Plusieurs mois plus tard, Daymak revient sur le devant de la scène en présentant un prototype entièrement fonctionnel. En effet, l’entreprise a démontré les possibilités de sa voiture dans une courte vidéo qui a été postée sur YouTube. Dans cette vidéo, on peut y voir la voiture traverser un parking, une route en pente ou prendre un virage…

Toujours dans la séquence vidéo, la voiture a parcouru moins de 136 km/h, sa vitesse maximale prévue. Les prix des Cryptos peuvent monter ou descendre, mais Daymak Nebula optimisera vos profits. Elle peut vous garantir de vous faire gagner de l’argent tous les jours, alors que toutes les autres voitures se déprécient.

Par ailleurs, vous pouvez aussi consulter notre article concernant la signalisation routière.  Cet article vous présente les innovations en matière de phosphorescence des panneaux de signalisation.

Minage des cryptomonnaies : la première voiture arrive en 2023

La voiture se distingue avant tout par son système de minage de cryptomonnaies. Baptisé sous le nom de Nebula, ce dispositif est capable de miner des actifs numériques lorsque la voiture est à l’arrêt, en stationnement ou en phase de recharge (filaire ou sans fil). Il s’agit, en effet, du premier véhicule au monde à intégrer nativement une technologie de ce type.

D’autres frabriquants ont, cependant, déjà ajouté une infrastructure minière à des voitures électriques, comme la Tesla Model 3. Pendant la recharge, la voiture peut miner des cryptomonnaies c’est-à-dire il peut les générer en effectuant des calculs mathématiques complexes. Cela concerne notamment le Bitcoin, l’éther ou le Dogecoin… Il est à noter que la liste complète des monnaies numériques compatibles à cette technologie n’a pas encore été publiée officiellement.

Selon Daymak, le financement de la voiture peut se faire en partie par le broker crypto monnaie. Bref, le monde financier de l’industrie auto est remodelé par la révolution blockchain. Daymak a pour objectif de lancer la Spiritus dans le courant de l’année prochaine. Quant à la quantité de production, l’entreprise canadienne prévoit de produire environ 50 000 unités dans les années à venir.